Avant Avant Swarovski et ses bijoux : le Strass

Le cristal de verre également appelé cristal de plomb fait son apparition au XVIII° siècle pendant le siècle des lumières. Lorsque les premiers objets utilisant cette matière apparaissent, le cristal est considéré comme une matière merveilleuse, précieuse, noble et désirable. Bien avant les bijoux Swarovski, à Paris un joaillier du nom de Strass se spécialise dans la fabrication de bijoux à base de cristaux de verre et devient célèbre pour ses créations, si bien que le Strass va devenir un nom courant pour désigner le cristal de verre.

Les cristal de Swarovski : du cristal et la volonté d’un homme : Daniel Swarovski.

Daniel Swarovski fondateur de l’entreprise Swarovski

Daniel Swarovski est un jeune artisan Joaillier. Son père est joaillier à Gablonz, un des grands centres verriers de Bohème. C’est là qu’il apprend la taille des cristaux de bohème à la main. Daniel Swarovski grandit dans cette région spécialisée dans la production de cristal taillé à destination d’objets d’arts très recherchés, le fameux cristal de bohème.

Les débuts de l’histoire de Swarovski en tant qu’entreprise : l’installation de Daniel Swarovski à Wattens, un village aux nombreux atouts.

Les reflets magiques du cristal donnent envie à Daniel Swarovski de trouver d’autres applications de son cristal et notamment à la mode féminine. Pour cela, en 1895, Daniel Swarovski quitte sa Bohème natale. Daniel Swarovski décide de s’installer à Wattens, un petit village du Tyrol autrichien qui dispose de cours d’eau permettant de fournir l’énergie hydraulique indispensable à toute entreprise industrielle du début du 19° siècle. C’est un choix judicieux puisque ce village est aussi situé sur une ligne de Chemin de fer qui mène à Paris et relie aussi Moscou Prague et Vienne, Daniel Swarovski s’installe donc à Wattens où il crée son entreprise. C’est le tout début de l’Histoire de Swarovski.

L’ambition de Daniel Swarovski : optimiser la taille et le polissage des cristaux tout en en diminuant les couts.

Daniel Swarovski a une obsession : améliorer la production de cristaux. Pour cela, il crée ses propres machines à tailler et polir le cristal avec lesquelles il équipe son entreprise. Daniel Swarovski est un des premiers hommes à industrialiser la production des cristaux et créant et équipant son entreprise de machines à tailler et à polir le cristal. En même temps Daniel Swarovski décide de perfectionner les aspects de la fabrication du cristal.

Le premier cristal signé Swarovski : Le chaton

Daniel Swarovski met au point une nouvelle taille du cristal, différente de la taille classique. Il appelle ce nouveau cristal le Chaton et révolutionne la joaillerie. Cette nouvelle taille de précision sublime les jeux de lumière pour apporter au cristal une brillance jusqu’ici inégalée. Ainsi Daniel Swarovski donne son nom à une première création qui séduit aussi les industriels car, grâce à sa fabrication mécanisée, elle permet de produire un cristal avec une constance dans les dimensions, les facettes et l’éclat. Permettant de produire plus facilement des objets avec des cristaux, de nombreux bijoux, ornements de cheveux et boucles de chaussures adopteront ce nouveau cristal de Swarovski si intense et puissant.

Etape importante de l’histoire de Swarovski : la mise au point du Cristal de Swarovski taille Chaton.

1910 : le tailleur de cristal devient aussi producteur de cristal.

A partir de 1910 Daniel Swarovski décide de produire lui même la pate de verre nécessaire à ses cristaux afin de mieux maîtriser la qualité et la beauté du produit fini. Les cristaux Swarovski acquièrent ainsi une brillance puissante. La possession de ce nouvel outil de production lui permet d’expérimenter notamment dans les cristaux en couleur. Ces cristaux colorés feront entrer Swarovski de plein pied dans l’univers de la mode. Elégance, glamour, féminité, tel sont les adjectifs les plus appropriés pour décrire l’apport des cristaux de Swaroski à la mode de cette époque.

Collaboration avec les plus grands stylistes de la mode.

Chanel, Schiaparelli, Balenciaga et plus tard, Christian Dior, les tous dernières créations de Daniel Swarovski se doivent de mettre en valeur le top de la mode.

Ainsi dans les années 50 Manfred Swarovski petit fils de Daniel Swarovski crée pour Christian Dior le cristal de Swarovski “Aurore Boréale”. Le grand couturier voulait un cristal qui rappelle les miroirs éclairés à la lueur des bougies et les chandeliers du château de Versailles. Le cristal de Swarovski est en fait un cristal avec un revétement particulier qui lui donne son aspect de pierre iridescente transpercée d’éclairs de feu aux couleurs de l’arc en ciel.

 et ses bijoux : le Strass

Le cristal de verre également appelé cristal de plomb fait son apparition au XVIII° siècle pendant le siècle des lumières. Lorsque les premiers objets utilisant cette matière apparaissent, le cristal est considéré comme une matière merveilleuse, précieuse, noble et désirable. Bien avant les bijoux Swarovski, à Paris un joaillier du nom de Strass se spécialise dans la fabrication de bijoux à base de cristaux de verre et devient célèbre pour ses créations, si bien que le Strass va devenir un nom courant pour désigner le cristal de verre.

Les cristal de Swarovski : du cristal et la volonté d’un homme : Daniel Swarovski.

Daniel Swarovski fondateur de l’entreprise Swarovski

Daniel Swarovski est un jeune artisan Joaillier. Son père est joaillier à Gablonz, un des grands centres verriers de Bohème. C’est là qu’il apprend la taille des cristaux de bohème à la main. Daniel Swarovski grandit dans cette région spécialisée dans la production de cristal taillé à destination d’objets d’arts très recherchés, le fameux cristal de bohème.

Les débuts de l’histoire de Swarovski en tant qu’entreprise : l’installation de Daniel Swarovski à Wattens, un village aux nombreux atouts.

Les reflets magiques du cristal donnent envie à Daniel Swarovski de trouver d’autres applications de son cristal et notamment à la mode féminine. Pour cela, en 1895, Daniel Swarovski quitte sa Bohème natale. Daniel Swarovski décide de s’installer à Wattens, un petit village du Tyrol autrichien qui dispose de cours d’eau permettant de fournir l’énergie hydraulique indispensable à toute entreprise industrielle du début du 19° siècle. C’est un choix judicieux puisque ce village est aussi situé sur une ligne de Chemin de fer qui mène à Paris et relie aussi Moscou Prague et Vienne, Daniel Swarovski s’installe donc à Wattens où il crée son entreprise. C’est le tout début de l’Histoire de Swarovski.

L’ambition de Daniel Swarovski : optimiser la taille et le polissage des cristaux tout en en diminuant les couts.

Daniel Swarovski a une obsession : améliorer la production de cristaux. Pour cela, il crée ses propres machines à tailler et polir le cristal avec lesquelles il équipe son entreprise. Daniel Swarovski est un des premiers hommes à industrialiser la production des cristaux et créant et équipant son entreprise de machines à tailler et à polir le cristal. En même temps Daniel Swarovski décide de perfectionner les aspects de la fabrication du cristal.

Le premier cristal signé Swarovski : Le chaton

Daniel Swarovski met au point une nouvelle taille du cristal, différente de la taille classique. Il appelle ce nouveau cristal le Chaton et révolutionne la joaillerie. Cette nouvelle taille de précision sublime les jeux de lumière pour apporter au cristal une brillance jusqu’ici inégalée. Ainsi Daniel Swarovski donne son nom à une première création qui séduit aussi les industriels car, grâce à sa fabrication mécanisée, elle permet de produire un cristal avec une constance dans les dimensions, les facettes et l’éclat. Permettant de produire plus facilement des objets avec des cristaux, de nombreux bijoux, ornements de cheveux et boucles de chaussures adopteront ce nouveau cristal de Swarovski si intense et puissant.

Etape importante de l’histoire de Swarovski : la mise au point du Cristal de Swarovski taille Chaton.

1910 : le tailleur de cristal devient aussi producteur de cristal.

A partir de 1910 Daniel Swarovski décide de produire lui même la pate de verre nécessaire à ses cristaux afin de mieux maîtriser la qualité et la beauté du produit fini. Les cristaux Swarovski acquièrent ainsi une brillance puissante. La possession de ce nouvel outil de production lui permet d’expérimenter notamment dans les cristaux en couleur. Ces cristaux colorés feront entrer Swarovski de plein pied dans l’univers de la mode. Elégance, glamour, féminité, tel sont les adjectifs les plus appropriés pour décrire l’apport des cristaux de Swaroski à la mode de cette époque.

Collaboration avec les plus grands stylistes de la mode.

Chanel, Schiaparelli, Balenciaga et plus tard, Christian Dior, les tous dernières créations de Daniel Swarovski se doivent de mettre en valeur le top de la mode.

Ainsi dans les années 50 Manfred Swarovski petit fils de Daniel Swarovski crée pour Christian Dior le cristal de Swarovski “Aurore Boréale”. Le grand couturier voulait un cristal qui rappelle les miroirs éclairés à la lueur des bougies et les chandeliers du château de Versailles. Le cristal de Swarovski est en fait un cristal avec un revétement particulier qui lui donne son aspect de pierre iridescente transpercée d’éclairs de feu aux couleurs de l’arc en ciel.